Mais s'il est besoin de rapporter ici le jugement des sages. Qui est plus sage ou plus véridique qu'Apollon ? Amélius consulta ce dieu pour savoir ce qu'était devenue l'âme de Plotin et voici la réponse que fit celui qui avait prononcé que Socrate était le plus sage de tous les hommes. « Je chante une hymne immortelle pour un excellent ami. Je veux tirer de ma guitare des sons admirables. J'invoque les Muses, afin qu'elles joignent l'harmonie de leurs voix à mes sons, comme elles firent lorsqu'elles aidèrent Homère à chanter la colère d'Achille et des dieux. Sacré choeur des Muses, chantons tous ensemble : Je serai au milieu de vous, Génie qui étiez homme auparavant, et qui présentement êtes dans l'ordre divin des Génies, depuis que vous êtes délivré des chaînes du corps et du tumulte des membres. Vous vous êtes livré à la sagesse; vous avez abandonné les méchants afin que votre âme restât toujours pure. Vous avez donné la préférence à cette voie où brille la clarté divine, où règne la justice. Lorsque vous faisiez des efforts pour vous échapper de ce torrent d'amertume de cette vie terrestre, de cet état de vertige ; lorsque vous étiez au milieu des flots et des tempêtes, les dieux vous ont fait souvent paraître des signaux pour éclairer votre âme dans ces routes tortueuses, et pour la conduire dans le vrai chemin, dans la voie éternelle. Ils vous frappaient de fréquents rayons de lumière pour vous éclairer au milieu des ténèbres. Aussi me vous livriez-vous pas au sommeil et lorsque vous cherchiez à l'éloigner au milieu des flots, vous avez découvert des choses admirables, qu'il n'est pas facile de voir, et qui ont même échappé à ceux qui ont recherché la sagesse. Présentement que vous êtes dégagé de l'enveloppe du corps, vous avez été admis dans l'assemblée des esprits. C'est-là que se trouvent l'amitié les désirs agréables, toujours accompagnés d'une joie pure. Là on se rassasie d'ambroisie ; on n'est occupé qu'à aimer : on respire l'air tranquille de l'âge d'or. C'est-là qu'habitent les frères, Minos et Rhadamante, le juste Éaque, Platon, Pythagore ; en un mot, tous ceux qui se font livrés à l'amour des biens éternels. ils sont présentement dans la classe des heureux génies. Leur âme jouit d'une joie continuelle au milieu des fêtes. Vous, après avoir livré une infinité de combats vous êtes parvenu au séjour des sages génies, où votre bonheur sera durable. Finissons, Muses, cette hymne faite en l'honneur de Plotin. Voilà ce que ma guitare avait à dire de ce bienheureux. »

Porphyre, vie de Plotin.