20 mai 2017

LE VENT DE LA SILENCIEUSE PAIX [Courts extraits d’un entretien qui eut lieu en mars 1954 à Freiburg entre «un Japonais» et «un qui demande». L’entretien porte sur le mot japonais pour ce que nous nommons la parole. Il ne s’agit pas seulement ni même principalement de la parole au sens de langue parlée ou écrite, mais au sens infiniment plus englobant de déploiement de l’Inconcevable et que l’Inde védique et hindouiste appela vāc, qu’Héraclite, les Grecs et l’Évangile de Jean appellent logos (λόγος).] J. Vous connaissez... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2011

le logos d'Héraclite: feu ou discours?

Pour Héraclite, Burnet considère simplement son logos comme signifiant son discours. On a fait remarquer que si, comme point de départ, ce sens peut être admis, il jure avec le rapprochement de ce "logos", dans un fragment, et du feu universel. Ne faut-il pas, ainsi que je l'ai indiqué, mettre dans le discours d'Héraclite beaucoup plusqu' il n'y aurait s'il s'agissait simplement de l' exposé même d' Héraclite, de sa "parole"? J 'ai alors proposé, étant donné tout ce que l'on sait du caractère religieux et religieux de notre... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2010

De la sagesse

τὸ  φρονεῖν ἀρετὴ μεγίστη, καὶ σοφίη ἀληθέα λέγειν καὶ ποιεῖν κατὰ φύσιν ἐπαΐον­τας. La sagesse c’est dire des choses vraies, et agir selon la nature en écoutant sa voix. (Héraclite, in Stobée, Anthologie, III, 1, 178, traduction Léon Robin)
Posté par AUGDER à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2010

Apparence et Réalité

διδάσκαλος δὲ πλείστων Ἡσίοδος· τοῦτον ἐπίστανται πλεῖστα εἰδέναι, ὅστις ἡμέρην καὶ εὐφρόνην οὐκ ἐγίνωσκεν·  ἔστι γὰρ ἕν. La foule a pour maître Hésiode ; elle prend pour le plus grand savant celui qui ne sait pas ce qu’est le jour ou la nuit ; car c’est une même chose ( Héraclite, fragment 57, in Hippolyte, Réfutation des toutes les hérésies, IX, 10, 2.)
Posté par AUGDER à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2010

H(h)armonie

ἁρμονίη ἀφανὴς φανερῆς κρείττων. L’Harmonie invisible supérieure à l’harmonie visible. (Héraclite, in Hippolyte, Réfutation des toutes les hérésies, IX, 9, 5, traduction Robin)
Posté par AUGDER à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2010

Du monde

κόσμον (τόνδε), τὸν αὐτὸν ἁπάντων, οὔτε τις θεῶν, οὔτε ἀνθρώπων ἐποίησεν, ἀλλ᾽ ἦν ἀεὶ καὶ ἔστιν καὶ ἔσται πῦρ ἀείζωον, ἁπτόμενον μέτρα καὶ ἀπο­σϐεννύμενον μέτρα. (Héraclite, Fragment 30, in Clément, Stromaque, V, 14, 104, 2.) Ce monde-ci (κόσμον), le même (τὸν αὐτὸν) pour tous (ἁπάντων) les êtres, aucun (οὔτε τις) des dieux (θεῶν) ni des hommes (ἀνθρώπων) ne l’a fait (ἐποίησεν) ; mais (ἀλλ᾽) il a toujours (ἀεὶ) été (ἦν), et il est (ἔστιν), et il sera (ἔσται) un feu (πῦρ) toujours vivant (ἀείζωον), s’allumant (ἁπτόμενον)... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2010

De l'immortalité

Immortels, mortels, mortels, immortels; vivant de ceux-là la mort, mourant de ceux-là la vie (Héraclite, aphorisme 62)
Posté par AUGDER à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :