11 septembre 2013

Rythmes célestes Sous la chétive pesée de nos regards, le ciel nocturne est là, avec ses profondeurs, creusant nuit et jour de nouveaux abîmes, avec ses étincelants secrets, sa coupole de vertiges. Et nous vivrions dans la terreur de milliards d'épées de Damoclès si nous ne sentions au-dessus de nos têtes l'ordre, la beauté, le calme — et l'indifférence — d'un invulnérable chef-d'oeuvre. L'aérienne, l'élastique architecture du ciel semble d'autant plus faite pour nous rassurer qu'elle n'emprunte rien aux humaines maçonneries.... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2013

Attendre que la Nuit…   Attendre que la Nuit, toujours reconnaissable A sa grande altitude où n’atteint pas le vent,             Mais le malheur des hommes, Vienne allumer ses feux intimes et tremblants Et dépose sans bruit ses barques de pêcheurs, Ses lanternes de bord que le ciel a bercées, Ses filets étoilés dans notre âme élargie, Attendre qu’elle trouve en nous sa confidente Grâce à mille reflets et secrets mouvements Et qu’elle nous attire à ses mains de... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

L’arbre   Il y avait autrefois de l’affection, de tendres sentiments, C’est devenu du bois. Il y avait une grande politesse de paroles, C’est du bois maintenant, des ramilles, du feuillage. Il y avait de jolis habits autour d’un coeur d’amoureuse Ou d’amoureux, oui, quel était le sexe ? C’est devenu du bois sans intentions apparentes Et si l’on coupe une branche et qu’on regarde la fibre Elle reste muette Du moins pour des oreilles humaines, Pas un seul mot n’en sort mais un silence sans nuances Vient des... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

Le monde en nous   Chaque objet séparé de son bruit, de son poids, Toujours dans sa couleur, sa raison et sa race, Et juste ce qu’il faut de lumière, d’espace Pour que tout soit agile et content de son sort. Et cela vit, respire et chante avec moi-même - Les objets inhumains comme les familiers - Et nourri de mon sang s’abrite à la chaleur. La montagne voisine un jour avec la lampe, Laquelle luit, laquelle en moi est la plus grande ? Ah ! je ne sais plus rien si je rouvre les yeux, Ma science gît en moi... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

Voyageur, voyageur…   Voyageur, voyageur, accepte le retour, II n'est plus place en toi pour de nouveaux visages, Ton rêve modelé par trop de paysages, Laisse-le reposer en son nouveau contour.   Fuis l'horizon bruyant qui toujours te réclame Pour écouter enfin ta vivante rumeur Que garde maintenant de ses arcs de verdeur Le palmier qui s'incline aux sources de ton âme. Jules Supervielle, Débarcadères
Posté par AUGDER à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

A la nuit (extrait) A Henri Thomas   0 nuit, nous espérons merveille de tes herbes, De tes simples obscurs, de ta fausse réserve ; Le jour monte, toujours une côte à gravir, Toi, tu descends en nous, sans jamais en finir, Tu te laisses glisser, nous sommes sur ta pente, Par toi nous devenons étoiles consentantes. Tu nous gagnes, tu cultives nos profondeurs, Où le jour ne va point, tu pénètres sans heurts. Source de notre goût pour ce qui se délie Sous ton chuchotement notre âme cède et plie.   ... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2013

La mer   C'est tout ce que nous aurions voulu faire et n'avons pas fait, Ce qui a voulu prendre la parole et n'a pas trouvé les mots qu'il fallait, Tout ce qui nous a quittés sans rien nous dire de son secret, Ce que nous pouvons toucher et même creuser par le fer sans jamais l'atteindre, Ce qui est devenu vagues et encore vagues parce qu'il se cherche sans se trouver, Ce qui est devenu écume pour ne pas mourir tout à fait, Ce qui est devenu sillage de quelques secondes par goût fondamental de l'éternel, Ce qui avance... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

Hermétisme                           À Torres Garcia.   Le secret au bord des lèvres Semble dépasser un peu, Émergeant de ses ténèbres II   goûte   à   l'air   du   ciel   bleu.   Pris de peur sous la lumière II ne sait plus où aller, II retourne à son repaire Le cœur, et le fait... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

0 pins devant la mer…   0 pins devant la mer, Pourquoi donc insister Par votre fixité A demander réponse ? J'ignore les questions De votre haut mutisme. L'homme n'entend que lui, II en meurt comme vous. Et nous n'eûmes jamais Quelque  tendre  silence Pour mélanger nos sables, Vos branches et mes songes. Mais je me laisse aller A vous parler en vers, Je  suis plus  fou que vous, 0 camarades sourds, 0 pins devant la mer, 0 poseurs de questions Confuses et touffues, Je me... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2013

Docilité   La forêt dit: « C'est toujours moi la sacrifiée, On me harcèle, on me traverse, on me brise à coups de hache, On me cherche noise, on me tourmente sans raison, On me lance des oiseaux à la tête ou des fourmis dans les jambes, Et l'on me grave des noms auxquels je ne puis m'attacher. Ah! on ne le sait que trop que je ne puis me défendre Comme un cheval qu'on agace ou la vache mécontente. Et pourtant je fais toujours ce que l'on m'avait dit de faire, On m'ordonna : "Prenez racine." Et je donnai de la racine... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :