07 décembre 2010

Le désir n’a pu rassasier celui qui n’avait qu’un seul désir : désirer. Car la faim de l’âme c’est le désir. Ainsi donc l’âme qui aime Dieu pareillement n’est pas rassasiée par l’amour, parce que Dieu est amour et qui l’aime aime l’Amour, ce qui fait un cercle où l’amour n’a point de fin. (Richard de Saint Victor, les quatre degrés de la violente charité, p.60.)
Posté par AUGDER à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2010

L’homme arrive à l’unité intérieure par l’amour quand, se recueillant et ramenant toutes ses affections des lieux où elles étaient captives, il n’aime désormais inébranlablement qu’un seul être, sans plus changer diversement d’objet. Partagé entre plusieurs, jamais il ne se trouve un et identique, mais perpétuellement différent de lui-même, car il est obligé de varier aussi souvent que varie ce qu’il aime. Qui s’appuie sur un objet chancelant doit chanceler avec lui. (Richard de Saint Victor, les quatre degrés de la violente... [Lire la suite]
Posté par AUGDER à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2010

« l'homme, conduit hors de soi,contemple la lumière de la suprême Sagesse,sans voiles, hors de l'ombre des figures, non plus enfin dans un miroir et par énigmes,mais pour ainsi dire dans la vérité simple ». (Richard de Saint Victor)
Posté par AUGDER à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2010

« Sans cesse la connaissance doit faire croître en nous l'amour, et l'amour doit faire croître en nous la connaissance » (Richard de Saint Victor)
Posté par AUGDER à 00:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :